Vogésia – GROUPE FOLKLORIQUE VOGESIA

Groupe d’Arts et de Traditions populaires
Vogesia

Fondée en mars 1936, la Vogésia a le bonheur de fêter ses anniversaires en présence de nombreuses personnalités de la Ville et de la Région, d’anciens membres actifs venus revivre l’ambiance amicale, apanage de la société, des membres actuels et des invités du mouvement folklorique.

Son répertoire, basé au début sur les souvenirs des plus anciens, était relativement restreint et les costumes se basaient sur des gravures et des modèles du musée Unterlinden.

Dès 1937, le groupe put se rendre à Amélie les Bains et à St. Gaudens, pour apporter le reflet des traditions alsaciennes dans les Pyrénées Orientales. C’est ainsi que se nouèrent les premiers liens amicaux avec cette région.

En plus des nombreuses présentations locales, la Vogésia participa en 1939 aux concerts de gala données pour les réfugiés des zones évacuées le long du Rhin, notamment avec « les petits Chanteurs de Hochstatt ». Cette activité se trouva interrompue par l’occupation allemande.

Ce n’est qu’en 1945 avec le retour des membres incorporés de force, que les répétitions reprirent, puis les spectacles à Colmar et les communes environnantes. A l’époque de nombreuses communes des départements voisins organisaient des fêtes de la libération et demandaient la présence de groupes folkloriques alsaciens. Pour la Vogésia commença alors, pendant la période estivale, un périple mensuel, voir hebdomadaire, de défilés dans des communes du Grand-Est, alors que les déplacements vers les Pyrénées Orientales  reprenaient également.

C’était aussi le moment d’adhérer aux instances folkloriques régionale et nationale où les représentants de la Vogésia devaient jouer un rôle primordiale,  d’abord par la présidence de la Fédération d’Alsace puis par celle de la Confédération Nationale et de l’Union Internationale des Fédérations de Groupes Folkloriques.

Une intense activité de recherche et de formation avait été engagée. Recherches relatives à un costume bourgeois de Colmar du début du XVIII ème siècle, à la présence du costume dit ‘régional’ dans la Moyenne Alsace, à l’histoire de la cocarde ornant le nœud des Alsaciennes, aux mélodies pour danses (quadrille, polkas, valses et autres Rhinländer).

Avec des animateurs de groupes amis un travail de longue haleine fut entrepris : la rédaction et la publications des figures et des pas des danses traditionnelles d’Alsace les plus connues. Un compositeur savernois accepta d’arranger pour orchestre « cuivre » leurs mélodies.

Notons que le groupe présenta le folklore alsacien dans toutes les régions de France, dans de nombreux pays européens, en Amérique chez les ‘alsaciens’ du Texas et même en Chine.

La section du jeune âge, constituer à l’occasion du 50ème anniversaire, est la pépinière d’où sortent les danseuses et danseurs à venir, formés à l’esprit de camaraderie, au sentiment de tolérance et à la fidélité à la région.

Pour terminer, je voudrais citer la présidente de la Vogésia qui clôtura son allocution du 70ème anniversaire en assurant que  « Même si la passion des arts et traditions populaires et de la vie associative semble en déclin, nous continuerons notre action de formation, car une large diffusion de la culture et l’éducation de l’humanité dans la justice et la paix sont indispensables au maintien de la dignité de l’homme. »

Par son action bénévole et les services rendus au folklore alsacien, la Vogésia a bien mérité le Bretzel d’Or qui lui a été attribué le 21.10.06.

Contact
Groupe folklorique VOGESIA
Colette MEINRAD
5 rue de la maison rouge 68320 HOLTZWIHR
Tél. 03 89 47 43 31
Mail : colette.meinrad@gmail.com